Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Écoutez la radio en direct sur le net

Facebook
Twitter
Rss





Rencontre avec Natacha JEUNE SAINTIL - Mardi 2 octobre 2018 – 19h Maison Bleue - Espace-lecture Saint Martin

Mercredi 26 Septembre 2018

En partenariat avec les éditions Hedna, l’Espace-lecture de la Maison Bleue vous invite à une rencontre, lecture de textes, échanges et dédicaces avec l’écrivaine Natacha JEUNE SAINTIL, à l’occasion de la sortie de son livre "Le chant des Loa, entre réel et imaginaire quand le conte se fait miroir", paru aux Éditions Hedna en Septembre 2018.


Auteur Natacha Jeune Saintil - Le chant des LOA - Entre réel et imaginaire, quand le conte se fait miroir


“Un petit village d’un tout petit pays au milieu de nulle part. Le décor est planté.
C’est là que vit Nèg-Ginen l’homme sage.
Un jour sans nuage, alors que Nèg-Ginen est occupé à honorer l’esprit protecteur, dans la grotte sacrée, un étranger se présente au village.
Les habitants méfiants semblent avoir oublié toutes règles d’hospitalité. Ils ignorent cet étranger tellement différent d’eux, lui refusant même du feu pour allumer sa pipe. S’en suivra une terrible malédiction qui fera disparaître le soleil.
Dans ce village, Nèg-Ginen parviendra-t-il grâce à son courage, son imagination et son intuition à vaincre les ténèbres et la folie ? Krik ! Krak !”


Natacha Jeune Saintil adapte et met en scène des contes traditionnels haïtiens qui portent en eux la flamme de cette terre où les paroles réveillent une mémoire.
 
 

Natacha Jeune Saintil propose, sous forme de conte, un texte que le public pourra aborder à plusieurs niveaux de lecture.
Le chant des Loa traite d’un sujet, aujourd’hui particulièrement sensible : celui de l’accueil de « l’étranger ». Au delà du simple récit d’aventures, accessible à tous les âges, c’est un voyage initiatique qu’accomplit le lecteur au côté du héros Nèg-Ginen.
Nèg-Ginen, un initié, est le seul homme sage qui sait, en conscience, que le fait de déshumaniser l’étranger, de le traiter comme s’il n’existait pas, comme du superflu, pourrait avoir des conséquences irréversibles pour l’humanité.
L’extinction du soleil dont il est question dans le texte, ne serait-elle pas la menace d’obscurantisme qui déjà tend à envahir nos sociétés ?
C’est un véritable périple à travers la folie des hommes, sous-tendu par les illustrations de Mikael des Cognets, qu’accomplit le héros de ce livre.
Le chant des Loa se révèle être un plaidoyer percutant et poétique en faveur de l’accueil de l’autre, de l’étranger.
 

Toufik Hedna