Crow Magnum en live acoustique à la Grange à Guichen avec Radio Laser, jeudi 25 avril à 20h

Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Facebook
Twitter
Rss





Rennes récompense ses agriculteurs

Par Quentin Enée

Mercredi 6 Février 2019

Cher à nos cœurs et nos agriculteurs, la Bretagne cherche à se délester d’une image obsolète depuis plusieurs années, concernant ses méthodes de productions agricoles intensives. Dans le pays rennais un projet permet à la profession de se redorer le blason.


rennes_recompense_ses_agriculteurs.mp3 Rennes récompense ses agriculteurs.mp3  (1.64 Mo)

En 2018, la région comptait 2 730 fermes en Bio, soit 8% de l'agriculture bretonne
En 2018, la région comptait 2 730 fermes en Bio, soit 8% de l'agriculture bretonne

Dernièrement nos paysans bretons ont été mis à l'honneur grâce à un projet innovant. Leurs bonnes manières ont donc été récompensé par la région rennaise...

"Terres de sources", c'est le nom de ce projet mettant en avant les bonnes pratiques agricoles près des zones de captage. La ville de Rennes puisant son eau de consommation en campagne et non dans la Vilaine, cette dernière aide les agriculteurs en favorisant l’exploitation dite raisonnée, à mi-chemin entre conventionnel et biologique pour limiter les coûts de traitement de l’eau. Les fermes participantes voient leurs produits valorisés en circuit court dans les cantines scolaires de nos bouts de choux.

Une idée régionale

A l'origine du président du syndicat des eaux de Rennes, c’est un effet « boule de neige » qui a pris de l’ampleur auprès de nos voisins cultivateurs… et des collectivités ! De plus en plus sensibles à la cause environnementale, elles se mettent en œuvre pour soutenir l’exploitation agricole responsable au travers de pratiques innovantes.
 

Comment se caractérise les avancées par chez nous ?

Vous avez sans doute entendu parler de permaculture, d’agriculture durable ou encore biologique. Une mouvance des reconversions à la mode grâce à nos évolutions alimentaires. Notamment à travers la vente direct qui se développe via le réseau Bienvenue à la ferme  ; les AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) avec La Ruche qui dit Oui  ; ou encore les colis groupés livrés directement par l’éleveur du coin, chez soi ou dans les réseaux de restauration professionnel et collective. Un système basé sur la proximité permettant de booster l’économie locale et solidaire. 
 
Grâce au regain de bon sens des exploitants surfant sur la vague du "Mieux produire pour manger mieux", le progrès et comme l’on pourrait dire… en marche !
 

Quentin Enée
 

SKOL RADIO




Dans la même rubrique :
< >