Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Rescapée du camp de Buchenwald

Mardi 3 Février 2015

Alors que l'on célèbre cette année les 70 ans de la libération d'Auschwitz, le tristement célèbre camp de la mort nazi, une Guichenaise a accepté de donner son témoignage sur la déportation. Natalia Pavoine, avec tant de milliers d'autres victimes, a connu l'horreur en étant déportée plusieurs années au camp de Buchenwald. Originaire d'Ukraine, qui était soviétique à l'époque, elle avait été emmenée après l'invasion de son pays par les forces de l'Axe.


Le mémorial de Buchenwald
Le mémorial de Buchenwald
C'était un 5 juin. Natalia Pavoine s'en souvient comme si c'était hier. Habitant jusqu'ici à Kiev, elle avait été déportée au camp de Buchenwald par les forces allemandes qui avaient envahi son pays, l'Ukraine alors sous domination soviétique. Elle n'aura plus de nouvelles de sa famille. 
Là-bas, elle aura vécu l'horreur. La sous-alimentation, des travaux pénibles, la soif, la faim. Aujourd'hui encore, il lui est difficile d'en parler. "C'est très dur vous savez", dit-elle souvent avec cet accent qui lui vient de sa patrie natale.
En 1945, elle partira s'installer en France avec son mari. Elle réside aujourd'hui à Guichen en maison de retraite et a accepté de livrer son témoignage à Radio Laser.
temoignage_sur_les_camps_de_concentration_de_mme_pavoine.mp3 Témoignage sur les camps de concentration de Mme Pavoine.mp3  (5.41 Mo)






Dans la même rubrique :
< >

Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net



Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016



Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter