Crow Magnum en live acoustique à la Grange à Guichen avec Radio Laser, jeudi 25 avril à 20h

Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Facebook
Twitter
Rss





Romagné, premier rendez-vous breton du 24MX Tour en 2019

Jeudi 4 Avril 2019

Alors que sa finale 2019 se déroulera mi juillet en Bretagne à Iffendic, la caravane du 24MX Tour va poser ses valises une première fois non loin de là le week-end des 13 et 14 avril pour la deuxième épreuve de l'année. C'est à Romagné, tout près de Fougères et de Rennes, que cela va se passer. Le club, mené par son emblématique Président Jean Pierre Villerbue, est l'un des hôtes les plus fidèles des Championnats de France Elite motocross depuis plus de 25 ans. D'importants investissements on été réalisés sur le terrain des Vallées de Thouru en 2018. Ils vont permettre de placer les pilotes dans des conditions optimales en offrant un cadre parfait pour la deuxième épreuve des Championnats de France Elite MX1, Elite MX2, Junior et Espoirs 85cc. Le public ne sera pas en reste avec près de 250 pilotes sur place, pas moins de huit manches programmées avec un Champion du Monde et deux Champions d'Europe en lice. Spectacle garanti !


Le MC Romagné voit grand !

Dès 1991, le moto-club de Romagné était l'un des premiers à accueillir le Championnat de France Elite « nouvelle formule ». Depuis, il n'a cessé d'être présent aux côtés de la Fédération Française de Motocyclisme pour organiser des épreuves annuelles en accompagnant les évolutions jusqu'à l'arrivée du 24MX Tour. Pour preuve, il n'a manqué aucune réception de l'Elite ces dix dernière années. Avec près de 100 sportifs licenciés, le club alignera onze coureurs derrière la grille de ce 24MX Tour pour porter haut les couleurs de la Bretagne.
Côté piste, les pilotes vont avoir quelques surprises en arrivant aux Vallées De Thouru ! Avec le concours d'un certain Mathys Boisramé une partie du circuit a été complètement revue. Nouveau camel, nouveaux enchaînements, jump-on jump-off, plus de vagues, suppression de la partie en double trajectoire, c'est un circuit un peu plus roulant avec des parties plus techniques qui devrait être proposé aux pilotes, tout cela sur une terre végétale au grip bien différent de celui rencontré dans le Tarn lors de la première épreuve. Sportivement, celle-ci s'annonce des plus intéressantes ! Le club s'est par ailleurs équipé de nombreux bungalows pour permettre à tous les participants, pilotes, suiveurs et spectateurs, d'être dans des conditions optimales. En tout, le MC Romagné a investi près de 40 000 € en 2018 pour développer et pérenniser son épreuve phare !



Aubin aux manettes, Tixier en embuscade en MX1.

Souvent placé mais jamais vainqueur ces dernières années, Nicolas Aubin a renoué de belle manière avec la victoire en ouverture du 24MX Tour. Un succès d'autant plus prometteur que le Normand, qui gère sa propre structure OB1 Motorsports Suzuki depuis quelques années maintenant, a pour habitude de monter en puissance au fil de la saison. Sa marge de manœuvre semble néanmoins infime tant la concurrence est rude. Jordi Tixier (VHR KTM), s'il a chuté dans le Tarn, a montré qu'il était clairement le plus rapide en piste, dominant les chronos de plus de deux secondes et remportant la deuxième manche facilement. Le Champion du Monde 2014 est un peu l'homme à battre de la catégorie. Une gageure pour ses adversaires dont Grégory Aranda (SN Motorsport Kawasaki), Champion de France 2016 et actuel deuxième du classement provisoire. S'il s'était montré extrêmement performant en pré-saison, Maxime Desprey (Honda SR Motoblouz) a quelque peu raté sa première épreuve, la faute a de très mauvais départs. Le Bourguignon pointe déjà à treize longueurs du leader et va devoir haussé le rythme sous peine d'être décroché. Comme toujours, il conviendra également de surveiller de près Milko Potisek (HB Racing Yamaha), Jimmy Clochet (Bud Racing Kawasaki), Nicolas Dercourt (JPM Racing Suzuki), ou encore Florent Richier (FR25 Honda).



Mathys Boisramé à domicile et en guest-star en MX2.

Alors qu'il dispute l'intégralité des GP, Mathys Boisramé profite d'une pause dans le Championnat du Monde pour honorer son club en s'alignant derrière la grille à Romagné. Le Champion de France et d'Europe en titre sera accompagné de ses coéquipiers chez Assomotor RedMoto Honda, Stephen Rubini et Pierre Goupillon. Les deux étant respectivement leader et deuxième du Championnat, il est probable que les spectateurs voient rouge pour ce deuxième rendez-vous de l'année. A moins que « l'ancien » Valentin Teillet (JPM Racing Suzuki), troisième à dix points de Rubini, ne vienne jouer les troubles-fêtes. Il faut dire que la catégorie est toujours très homogène et ouverte. Les postulants à la victoire finale sont nombreux. On a ainsi vu les jeunes Tom Guyon (VRT KTM) et Thibaut Benistant (Yamaha MJC) faire de belles manches. Guyon a scoré un Top 3 et Benistant un Top 5, tandis que Calvin Fonvieille (TMX KTM) et Natanael Bres (Ifly JK Racing Yamaha) ont terminé respectivement quatrième et cinquième dans le Tarn. Anthony Bourdon (Honda SR Motoblouz) a quant à lui livré une première prestation décevante et aura à cœur de se rattraper. Cette étape bretonne sera également l'occasion de retrouver le team Bud Racing Kawasaki en Elite MX2. Faute aux blessures, l'équipe
d'Hossegor n'avait en effet pas pu aligner de pilotes lors de l'ouverture. Brian Moreau devrait normalement être de retour, il sera épaulé par un nouveau venu au sein de la structure, le Vénézulien Lorenzo Locurcio qui devrait effectuer sa première sortie en France pour l'occasion.



Florian Miot fait la course en tête en Junior.

Cette saison la catégorie Junior est animée par un duel à distance entre deux équipes. D'un côté le team Yamaha MJC de Miot et Diserens, de l'autre le team VRT KTM & Husqvarna Juniors de Vial et Soulimani. Du côté des bleus, Florian Miot fait figure d'épouvantail en ayant largement dominé les débats dans le Tarn, remportant facilement les deux manches. Son coéquipier, le Suisse Lucas Diserens, Champion de France Espoirs 2018, s'est également bien comporté même s'il a été dominé par Saad Soulimani, son dauphin l'an dernier. Arthur Vial s'est montré très véloce bien que victime d'une chute. Ce mano à mano sera arbitré par Enzo Casat (Husqvarna) et Xavier Cazal (VHR KTM), deux pilotes évoluant déjà en Junior l'an passé, ainsi que par deux jeunes montant des Espoirs, Baptiste Bordes (KTM) et le surprenant Alan Harnois (KTM).



Vers un duel Prugnières-Grau en Espoirs 85cc.

Les plus jeunes pilotes, âgés de 12 à 15 ans, disputeront l'intégralité de leur épreuve le samedi. Après une année sans rouler pour cause de maladie, Quentin-Marc Prugnières s'est imposé en ouverture du 24MX Tour. Le pilote Bud Racing Kawasaki coaché par Steven Frossard a montré une aisance en piste remarquable. Il a néanmoins partagé les victoires de manche avec Maxime Grau (Tech32 KTM) qui a confirmé qu'il est un très sérieux postulant au titre cette année. Alexis Fueri (KTM), troisième dans le Tarn, s'est hissé à un niveau auquel il n'était pas forcément attendu en ce début de saison et devra confirmer, tout comme Diego Haution (Tech32 Husqvarna). Mais la principale sensation de la catégorie reste les performances de Daniela Garcia (KTM) qui, seule Féminine parmi 80 pilotes, a déjà réussi a se classer quatrième dans le Tarn. La jeune Espagnole de treize ans peut viser un podium en 2019 ce qui serait une première dans l'histoire du cross hexagonal !



Encore plus de 24MX Tour avec Facebook

Comme en 2018 la FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l'évolution des courses en Live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements... Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr

Fédération Française de Motocyclisme