Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter


Recherche




SOS Homophobie : "L'homophobie n'est pas l'apanage des banlieues"

Mardi 28 Mai 2019

Les actes homophobes ont augmenté de 15% en 2018 par rapport à 2017 malgré les campagnes de sensibilisation. Des actes répréhensibles qui ne sont pas l'apanage des banlieues, explique Véronique Madre, co-déléguée territoriale de SOS Homophobie en Bretagne.


Les agressions physiques envers les personnes LGBT ont atteint un niveau inégalé en 2018 avec 231 agressions physiques, un bond de 66% sur un an.
Les agressions physiques envers les personnes LGBT ont atteint un niveau inégalé en 2018 avec 231 agressions physiques, un bond de 66% sur un an.
0528_territoire_mardi_chiffres_sos_homophobie.mp3 SOS Homophobie Bretagne  (4.34 Mo)


Myriam Issouf Ali