Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Sachez que le bonheur tient notamment dans le fait de soulager un désir

Lundi 28 Mars 2022



Sachez que le bonheur tient notamment dans le fait de soulager un désir

 

s2_ep_96___sachez_que_le_bonheur_tient_notamment_dans_le_fait_de_soulager_un_desir___chronique_du_28_03_2022.mp3 S2 EP 96 – Sachez que le bonheur tient notamment dans le fait de soulager un désir – Chronique du 28_03_2022.mp3  (2.5 Mo)


J’ai passé ma journée à boire. Dès que ma bouteille était vide, je la remplissais à nouveau. C’est bien car, initialement je ne savais pas trop comment m’occuper. Puis, bah voilà, cette activité s’est trouvée bien plus stimulante que je n’aurais cru.
En effet, on ne pense pas toujours à boire. Du coup, bah c’est pas mal que de se motiver à le faire. Seulement…
Oh, hé, j’ai bu de l’eau hein. Je vous entends arriver avec vos critiques. Mais non non non, je vous l’assure, ce n’était que de l’eau. Enfin, il y a aussi eu un peu de café et du thé. Mais, ca compte comme de l’eau ça.
Ceci étant, on nous rabâche sans cesse qu’il faut boire et glou et glou, Toutefois, on nous cache certaines vérités à ce propos.
Oui, il faut que je vous informe d’une chose très importante. On ne boit pas toujours assez, notamment au travail. Or, ceci ne tient pas qu’au fait que nous n’y pensons pas.
Cela découle aussi, je crois, du fait qu’à force de boire, un mécanisme puissant nous envahi. Oui, bien sûr, celui de la bonne santé physique et mentale, mais pas que.. !
Ce mécanisme c’est celui qui me pousse à vous écrire aujourd’hui en me tortillant sur ma chaise. Mais il faut que je vous le dise, sans quoi vous risquez de vous retrouver dans l’impasse !
En effet, quand on boit beaucoup, eh bah… Et bah on pisse beaucoup ! Alors, si vous ne voulez pas vous retrouver comme moi, prenez cet élément en cause.
Oui, j’ai bu plus que je ne l’ai cru, et la crue ne saurait tarder alors j’ai dû me trouver une impasse où pisser !
Je n’avais pas prévu le coup qu’en buvant autant de coups, je me retrouverai dans l’urgence du besoin. Mais… Les amis, sachez que le bonheur tient notamment dans le fait de soulager un désir.
C’est pourquoi, j’ai développé le besoin d’uriner et je l’ai assouvi tout au long de la journée. C’est ainsi que, entre les crises de vessie, je me suis retrouvé dans un état de contentement quasi constant.
Pour être heureux, buvez, retenez-vous de pisser et, finalement, faites-vous plaisir. Vous verrez, c’est magique.
Bref, je vous laisse là-dessus, mes chiottes m’appellent.
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert






Recherche








Inscription à la newsletter