Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


SafeWalk Woman Rennes propose un soutien aux femmes qui rentrent seules le soir face au harclèment

Vendredi 23 Octobre 2020


Un groupe pour que les femmes n'aient plus à rentrer seules chez elles le soir ? C'est une conséquence du harcèlement de rue qui vient d'être mise à la disposition de toutes celles qui le souhaitent, via Facebook. Pour comprendre comment fonctionne cette plateforme et pour discuter du vaste sujet du harcèlement, nous avons parlé avec la créatrice de ce groupe, Adélaïde Holley.


Rentrer seule chez elle, pour une femme, c'est prendre le risque d'être suivie, sifflée, abordée lourdement, voir bien pire.

Si le problème est un sujet de société dont on parle souvent dans les médias, il est à l'heure actuelle loin d'être résolu. De nombreuses femmes, partout en France (et dans le monde) appréhendent d'avoir à sortir seules le soir.
Le harcèlement de rue est plus que jamais une réalité.

Les citoyennes et citoyens cherchent des solutions pour, plus que constater le problème, participer à sa résolution.

Un groupe pour s'entre-aider

Dans ces citoyennes, on compte Adélaïde Holley.

Cette rennaise a décidé de devenir actrice du mouvement pour contrer ces problèmes qui touchent quotidiennement des milliers de personnes.

Sa proposition : SafeWalk Women Rennes. Sur ce groupe, des femmes peuvent entrer en contact et se raccompagner mutuellement chez elles.
À noter que sa démarche est inclusive puisqu'un groupe neutre existe aussi : SafeWalk for all.

Comment fonctionne SafeWalk Women Rennes ? Quelles pistes avons-nous pour tenter d'inverser la tendance du harcèlement ? Ce sont des questions autour desquelles notre conversation avec Adélaïde Holley s'est orientée.
Cette conversation est à retrouver dans notre podcast.

safewalk_woman_rennes_avec_adelaide_holley.mp3 SafeWalk Woman Rennes avec Adélaïde Holley.mp3  (16.43 Mo)


Quelques ressources pour creuser le sujet :


Simon Leclerc