Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Stade Rennais - La désillusion

Vendredi 2 Mai 2014

Battu en finale de la Coupe de France samedi soir par Guingamp (2-0), le Stade Rennais a manqué l'occasion de mettre fin à 43 ans de disette. Il faut déjà se recentrer sur le championnat, et le déplacement au Parc des Princes mercredi soir (21h).


Une finale 100% bretonne

Demain, samedi 3 mai 2014, au Stade de France, le Stade Rennais affrontera l'En Avant Guingamp pour décrocher la Coupe de France.

Ce remake de la finale de 2009 nourrit de grandes attentes dans le camp rennais, et pour cause : le club bretillien, malgré une belle régularité ces dernières années, n'a plus rien ajouté à l'armoire à trophées depuis 1971 !

Et pour cette finale 100% bretonne, les supporters tiennent à prendre une belle revanche, même si l'équipe a, depuis, beaucoup changé.
radio_laser_gts_finale_rennes_guingamp_0205.mp3 Radio Laser-GTS-Finale Rennes Guingamp-0205.mp3  (26.07 Mo)


Le retour du Capitaine

En effet, seuls Cheick N'Diaye et Romain Danzé étaient sur la feuille de match en 2009.

Romain Danzé, c'est la surprise, sera bien présent demain soir au Stade de France. Blessé il y a quinze jours, le capitaine rennais a réussi à revenir à temps pour la finale. Pourra-t-il malgré tout tenir son couloir droit? Rien n'est moins sûr, mais il faut quand même lui tirer un grand coup de chapeau pour son abnégation.

Outre cet incroyable retour, il n'y a pas de surprise dans le groupe rennais : outre M'Bengue blessé, Pitroipa, Romero, Saïd et Houtchondji n'ont pas la chance de faire parti du groupe.[

S. Armand : "Pas de favori"

Peut-on dégager un favori de cette rencontre? D'après Sylvain Armand, seul joueur de l'effectif à avoir remporté une Coupe de France, il n'y en a pas.

Sur le papier, Rennes parait mieux armé que l'En Avant. Mais, pour sa troisième finale de Coupe en cinq ans, le Stade Rennais a la pression. D'autant que les Costarmoricains ont battu à deux reprises les Rouge et Noirs en championnat (2-0 à l'extérieur, 2-0 à domicile).

Les forces du Stade Rennais, ce sont évidemment les attaquants : Toivonen est LA bonne pioche du mercato hivernal en Ligue 1, Alessandrini revient à son meilleur niveau et Grosicky et Ntep se livrent un duel de haute volée pour une place de titulaire.

Côté guingampais, le danger viendra des ailes. La vitesse de joueurs comme Allaoui ou Atik pourrait poser problème aux latéraux rennais.

Quoiqu'il en soit, je vous invite à découvrir cette vidéo d'archives de l'INA, sur la préparation de la finale de la Coupe de France contre Lyon, en 1971.

Florian Le Bars




Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net



Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016



Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter

Les derniers Podcasts