Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Sur la vague, chronique d'un confiné par Arno Labo

Mardi 3 Novembre 2020


Nouvelle chronique présentée par Arno Labo. Vous le connaissez peut-être pour son podcast DJ, "Exploration Électronique". Cette fois, ce n’est pas de la musique, mais quelques pensées absurdes et peut être drôles qu’il viendra partager avec vous chaque jour
– enfin, s’il tient le coup…



chronique_confinee_1___sur_la_vague___radio_laser___arno_labo___chronique_et_tapis___ok.mp3 Chronique confinee 01-Sur la vague  (2.16 Mo)


Sur la vague, chronique d'un confiné par Arno Labo


La présentation et l’actualité

Bonjour et bienvenu dans cette première chronique confinée !!C’est Arno Labo, et on risque
bien de se retrouver assez régulièrement pendant ce confinement.
Vu qu’on n’peut plus sortir à son gré, mon but dans cette chronique, sera de vous faire
rigoler et même… peut-être… sourire. Parce que c’est plus beau de sourire subtilement que
de se marrer à gorge déployer tel un mec bourré titubant au fil de son alcoolisme lattant... Et
puis surtout, j’me suis dit que, n’ayant pas d’amis à qui parler, je parlerai à la radio.
Or que dire, que raconter ? J’ai scruté les infos pour m’inspirer un peu. Puis je me suis
insurgé. J’étais tout seul dans mon canapé, posé sur mon lit, à mon bureau. Entre le Corona
et la seconde vague d’attentats, il y a de quoi surfer sur l’actualité. Moi, j’suis surfeur, du
coup, bah au début, quand ils parlaient de seconde vague, j’étais assez chaud ! Mais, si Brice
de Nice attendait la vague, il ne pensait pas celles-là !
On a tous nos problèmes : Allah est grand, Boudha est gros, Jésus est maigre et les statues,
Grecques ont de p’tites bites. Je pensais que les sciences avancaient, or parfois, elles
recultent !
Sinon, bah comme vous, la semaine dernière, j’ai lu en écoutant le journal télé aux infos en
regardant la radio qu’on était reconfiné ! Je commençais tout juste à me faire au couvre-feu
qu’on passe encore à autre chose…
On a bien bossé et festoyé en respectant les gestes barrières, en mettant nos masques, sans
se faire la bise, toussant dans nos coudes comme si l’on imitait un DAB un peu bizarre… Bref,
on a tâché de vivre avec le virus même si, il faut l’avouer, on attendait tous qu’il se barre
Après « Game of Thrones », c’est la guerre des lits d’hôpitaux. Contrairement à eux, Corona
pour un, y’en a pour tous. Ne n’oublions pas. C’est pourquoi il faudra faire bien gaff à tout ça
quand on travaillera. Pour autant, gardons le sourire et évitons la déprime. C’est tout ce qu’il
nous reste pour la faire fuir !
Le rire c’est aussi utile qu’inutile. C’est l’impertinence au service de la pertinence. C’est le
gras ou le subtile. C’est le grossier qui vient à la rencontre de la finesse. C’est pourquoi, je
tentrai de partager avec vous mes élucubrations spirituelles, qui ne le seront pas tellement,
dans un petit billet d’humeur ou d’humour, selon ce que me dictera mon cœur.
Je vous dis donc à demain, pour une nouvelle chronique…

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert





Dans la même rubrique :
< >