Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


La nouvelle section féminine du FC Bruz

Jeudi 8 Janvier 2015

Depuis la rentrée 2014, le FC Bruz compte une section féminine où les filles de 6-10 ans apprennent les bases du foot sous l'oeil attentif du coach Hugues Maciet.


Télécharger ici le podcast

Tous les lundis au complexe sportif du collège Pierre Brossolette, Hugues Maciet et ses deux aides-éducatrices encadrent les entraînements de la nouvelle section féminine du FC Bruz  : J'ai deux filles qui ont six ans et douze filles en catégorie moins de onze ans, reparties entre dix ans et neuf ans, ce qui fait notre gros de l'école de foot féminine, explique Hugues Maciet. La grande majorité étant débutante, les coachs préparent surtout les exercices de motricité pour leur apprendre à se déplacer dans l'espace et les faire acquérir une bonne agilité sur le terrain.

« On ne veut pas leur mettre de pression au niveau d'un quelconque championnat »

On est dans une catégorie d'âge où il n'y a pratiquement personne, donc on est regroupés avec une autre catégorie, les U14F. Je ne voulais pas que les petites filles aillent jouer des filles de quatorze ans, parce que ça faisait quand-même un grand écart d'âge. Hugue Maciet organise alors des rencontres multimatch avec les clubs voisins, comme Saint-Jacques-de-la-Lande, Bréquigny, Marpiré et Pacé. Il veut tout d'abord que les filles s'amusent. L'idée est de les faire progresser ensemble pour créer une équipe qui montera petit à petit en catégories d'âge : dans deux ans, elles formeront une équipe des U13, qui rentrera, à ce moment là, dans les championnats et la compétition.

Camille Abily, une ancienne du FC Bruz, aujourd'hui en équipe de France

La section féminine du FC Bruz n'existe que depuis la rentrée 2014, mais le club a déjà fait grandir quelques joueuses d'exception. Élue meilleure joueuse du championnat de France (UNFP) en 2006 et en 2007, Camille Abily compte plus de 130 sélections et 28 buts en équipe nationale. Défenseur phare de l'Olympique Lyonnais, c'est ici à Bruz qu'elle a fait ses premiers pas sur le terrain : Dès 6 ans, j’étais inscrite au FC Bruz, près de Rennes, où j’étais la seule fille. Je suis restée jusqu’à ce que je ne puisse plus jouer avec les garçons du fait de la limite d’âge, à 14 ans. Après, chaque année, j’ai changé de club pour monter les échelons. raconte-t-elle à Libération.

En effet, jusqu'à l'âge de quatorze ans, les filles et les garçons peuvent jouer en mixte. A partir de cet âge là, on sépare les deux sexes. Cela oblige souvent les filles d'arrêter le foot, car dans la majorité de clubs il n'y a pas assez de joueuses pour former une équipe féminine. Les plus motivées, comme Camille Abily, doivent alors se déplacent dans une autre ville pour continuer leur carrière sportive.


Laurent Montovert




Dans la même rubrique :
< >