Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Chronique Confinée 37 – Le Lutin Grattepot

Lundi 21 Décembre 2020



chronique_confinee_37___le_lutin_grattepot___arno_labo___diffusion_le_18_12_2020.mp3 Chronique Confinée 37 – Le Lutin Grattepot - Arno Labo - Diffusion le 18_12_2020.mp3  (3.18 Mo)

Téléchargez la chronique

Chronique Confinée 37 – Le Lutin Grattepot


Jour 5 Grattepot 
Le cinquième jour, Grattepot fut envoyé à son tour dans le royaume des hommes. Comme son nom l’indique, ce petit lutin affectionnait particulièrement le nettoyage méthodique des récipients.
Très proche de Courtaud et Lèchecuillère, il avait bien retenu les aventures des deux compères et se faisait une joie de visiter le monde nouveau qui semblait ne plus manquer de rien.
Les magasins, les restaurants, tout cela lui avait mis l’eau à la bouche ! Une fois que la fée l’eut téléporté il se précipita donc dans la ville. Celle-ci était en effervescence à l’approche des fêtes.
Il y avait du monde partout dans les rues, les maisons étaient bien vides. C’était pour lui une aubaine, il n’aurait pas à se cacher. Il entra dans la première maison qu’il vit. Il trouva rapidement le garde-manger et tomba sur un pot de pâte à tartiner.
Elle était bien remplie et il plongea d’abord un doigt dedans, l’air méfiant. Goutant l’étrange mélasse, ses papilles explosèrent sous l’intensité du goût. Ses amis ne l’avaient pas trompé quant au talent culinaire de ces hommes.
Un doigt ne suffit pas, il plongea ensuite la main, puis le bras. Bientôt, il sauta à pieds joints dans le pot. Il était comme fou et grattait jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien ! Il était comme électrisé par cette substance brune, foncée et si délicieuse.
On dit que la magie n’existe pas dans ce monde mais, cette matière extraordinaire est bien la preuve qu’il en reste un peu, lorsqu’on sait habillement gratter les pots. C’était la confiture de chocolat la plus merveilleuse qui lui ait été donné de savourer !
Elle était si délicieuse qu’il n’entendit pas la famille rentrée chez elle et, encore une fois, heureusement que la fée veillait sur son protégé qu’elle ramena aussitôt. Notre ami ne voulait pas rentrer et il s’agrippait au pot tandis qu’il disparut dans une poussière dorée.
Il était temps car, les enfants affamés rentrèrent pour prendre le goûter.

 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Septembre 2021 - 08:30 World of Vaxcraft - Le billet d'humeur de Wiggie



Recherche










Inscription à la newsletter