Radio Laser - Ecoutez la proximité
.

Écoutez la radio en direct sur le net

Facebook
Twitter
Rss





Chronique • "Niourk" de Stefan Wul, dans la préhistoire post-apocalyptique

Lundi 23 Janvier 2017

Dans le monde de Niourk, la planète Terre devenue invivable a été abandonnée par sa population humaine au profit de Vénus. Quelques tribus barbares à l'état sauvage sont les seules formes de vie humaine. Les océans en majeure partie disparus ont fait apparaître des fûts de déchets nucléaires qui ont contaminé et fait muter des espèces marines comme les poulpes, décuplant leur intelligence animale. La civilisation humaine s'est arrêtée à un stade de développement avancé, dans un monde occidental terrestre très robotisé et entièrement automatisé.


Stefan Wul est le pseudonyme de l'écrivain français de science-fiction Pierre Pairault. S'il est connu entre autres pour son livre-monde "Noô", la plupart de ses ouvrages sont aujourd'hui des classiques. Son style s'apparente à de la peinture littéraire, avec une plume poétique, épurée, sensible. Stefan Wul manie parfaitement l'art de l'ambiance et du rebondissement.

Son ouvrage "Niourk", vient de ressortir en poche aux éditions Milady.

niourk_de_stefan_wul.mp3 Niourk de Stefan Wul.mp3  (20.26 Mo)






Dans la même rubrique :
< >

Recherche








État des lieux de la mobilité en Ille-et-Vilaine



Chiens Bleus, Chiens Gris, la BD en Podcast




Inscription à la newsletter