Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


L’amour est comme du sucre

Jeudi 10 Décembre 2020


Poursuivons notre petite série philosophico-culinaire avec notre chroniqueur Arno Labo ! Cette fois, il va se lancer dans une métaphore de l’amour…



chronique_confine_29.mp3 Chronique d'un confiné-L’amour est comme du sucre.mp3  (2.89 Mo)


L’amour est comme du sucre

Après la liberté et la volonté, on pourrait dire que l’amour est la source d’une vie délicieuse. C’est ce petit goût si plaisant qui fait de nous de si bons amants. C’est d’une part le plaisir et d’autre part l’énergie.
 
On a besoin de l’amour au point que, parfois, une fois qu’on l’obtient, on n’a plus faim de rien. C’est d’ailleurs pour cela qu’on attend la fin du repas pour manger le dessert. Eh bien oui, si l’on commençait par-là, on n’aurait plus envie des légumes tous bouillis.
 
Mais alors, pourquoi ne pas mettre du sucre partout, si c’est ce qui excite nos papilles ? A dire vrai, il y en a presque partout. L’amour aussi réside à chaque endroit, il suffit de bien chercher. Toutefois, attention car, l’amour rend addict.
 
Il faut donc savoir se préserver de ses mauvais effets pour en savourer tous les bienfaits. Vous le savez, une peine de cœur est dure à vivre. Aussi, la vie est parfois amère. C’est son sucre qui vient tempérer cela, c’est l’amour qui nous fait endurer tout ça.
 
Il suffit parfois d’en déceler les traces, d’en sentir l’odeur, d’imaginer sa saveur… Et hop ! L’eau nous vient à la bouche. L’espoir d’aimer et d’être aimé en retour nous procure de la joie, ne serait-ce que par l’imagination.
 
C’est cela qui nous tend, je crois, dans tous les aléats. C’est aussi ce qui nous montre qu’il est dur d’être libre et ce qui fragilise notre volonté. N’avez-vous jamais souhaité cesser d’aimer ? N’avez-vous jamais fait de folie par amour ? Ah, vous voyez ce que je veux dire…
 
L’amour est le sucre, mais le sucre est parfois mauvais pour nous. Il y a des sucres naturels, des sucres artificiels tout comme pour les histoires d’amour. Il y a aussi l’amour impossible, comme lorsqu’on est allergique à un gâteau que l’on aimerait goûter sans que l’on ne le puisse, au risque de conséquences dramatiques.
 
Pour terminer, n’oublions pas que certaines personnes sont diabétiques. Elles sont malades de l’amour, elles n’arrivent pas à le synthétiser. Elles vivent avec difficulté et il est parfois impossible de les soigner. Alors, profitez de votre chance d’aimer autant que celle d’apprécier un plat doucement sucré.
 
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert





Dans la même rubrique :
< >