Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


Les réseaux sociaux - Le billet d'humeur de Wiggie

Vendredi 1 Octobre 2021


Wiggie s'intéresse aux réseaux sociaux. Un compte, un bon pseudo, des avis sur tout et c'est parti !


🎧  Podcast : Les réseaux sociaux - Billet d'humeur de Wiggie

Réseaux sociaux : Facebook de Wiggie
 

Salut les Loulous ! Aujourd'hui, je vais vous parler d'une merveilleuse invention : celle des réseaux sociaux ! Mais comment faisait-on avant ? C'est vachement bien les réseaux sociaux ! Tu peux insulter tous les gens que tu connais et même ceux que tu ne connais pas ! Surtout ceux que tu ne connais pas ! Et en toute liberté... Avec un pseudo, bien sûr... Un bon pseudo, c'est le courage des vrais trolls...

Comme j'ai beaucoup de courage, j'ai des comptes tous les réseaux sociaux. Par exemple, sur Facebook.

Facebook, c'est le réseau social des vieux.  De toute façon, pour un jeune, si t'as plus de 25 ans et que t'es pas sur TikTok, t'es un boomer... Même si t'es pas né pendant le baby boom. Cherche pas, c'est comme ça. OK boomer ?

Facebook, c'est sympa. Ca nous permet d'avoir des nouvelles de notre famille, de nos amis et de rester en contact avec des personnes avec lesquelles on a vachement bien accroché en soirée... Et aussi peut-être à cause des 5 grammes d'alcool dans le sang.

« - Attends, je prends mon téléphone... Je te demande comme ami sur Facebook. T'es mon pote. T'es même mon pote pour la vie ! On va jamais se quitter, T'ENTENDS ? JAMAIS !!! »

Mais quand t'as cuvé, le lendemain, tu t'aperçois que ton nouveau meilleur pote pour la vie, il n'a pas vraiment les mêmes idées politiques que toi... Mais vraiment pas ! Bon, la photo de profil « Zemmour Président », c'est quand même un bon indice... Mais bon...

Sur Facebook, on trouve de tout. Notamment, des philosophes. Tu sais, ceux qui publient des citations sorties de nulle part accompagnées de ces deux fameux petits mots : « A méditer ». Qu'est-ce que tu veux méditer ? La phrase, elle est con de base ! Y'a rien à méditer. « A méditer » ! ou « Seuls les vrais savent ». Non, on sait pas. Et pis, on s'en fout !

Y'a les nostalgiques du « c’était mieux avant », les spécialistes en tout genre qui donnent leur avis sur tout et surtout leur avis et y'a ceux qui grattent l'amitié en postant des messages laconiques du style « J'en ai vraiment marre » ou « J'suis grave vénère » en espérant attirer l'attention sur eux.

Ouais en fait Facebook, c'est le réseau social des dépressifs !

J'ai aussi un compte sur Twitter. Qui est surtout un réseau antisocial car tu perds ton sang froid rapidement sur Twitter. Ca s'insulte très très vite. C'est un concours de celui qui lancera la vanne la plus dégueu. Les mecs sont tous sur les starting-blocks prêts à cracher leur fiel...

Mais bon, Facebook et Twitter, c'est plutôt pour se détendre. Parce que pour le boulot y'a les réseaux professionnels. Où les mecs parlent en K euros et publient des messages pour s'autocongratuler et s'envoyer eux-mêmes des fleurs. Où les startuppers montrent à quel point ils sont des patrons trop cools : « Dans une démarche bienveillante et dans ma grande mansuétude, j'offre cette année pour Noël, une carte cadeau de 50 euros à tous mes employés. Oh, je suis un gentil patron ! » Note pour plus tard : dire au service compta de décompter les 50 euros de leur salaire de janvier.

Et pour leurs vacances, ils publient sur Instagram des selfies avec leurs gueules cramoisies sur fond de soleil couchant en espérant être des influenceurs. LinkedIn, c'est « regardez mon métier et ma vie professionnelle, ils sont tellement "meilleurs" que les vôtres ». Instagram, c'est « regardez mes vacances, mes loisirs, ma famille, elles sont tellement "meilleures" que les vôtres ! »

Les réseaux sociaux sont censés nous rapprocher mais finalement ils nous divisent. Ce constat me déprime. J'ai besoin de me remonter le moral. Et si je balançais une saloperie sur Twitter...

les_reseaux_sociaux___wiggie.mp3 les réseaux sociaux - Wiggie.mp3  (3.07 Mo)


Ingrid HERBST





Dans la même rubrique :
< >


Recherche










Inscription à la newsletter