Radio Laser - Média citoyen de proximité
.

Facebook
Twitter
Emissions Talk
Emissions Musicales

 

Recherche


On m’a dit que j’étais mon pire adversaire. Le souci c’est que j’suis quand même super fort

Mercredi 30 Mars 2022



On m’a dit que j’étais mon pire adversaire. Le souci c’est que j’suis quand même super fort

 

s2_ep_98___on_m_a_dit_que_j_etais_mon_pire_adversaire__le_souci_c_est_que_j_suis_quand_meme_super_fort___chronique_du_30_03_2022.mp3 S2 EP 98 – On m’a dit que j’étais mon pire adversaire. Le souci c’est que j’suis quand même super fort – Chronique du 30_03_2022.mp3  (2.07 Mo)


Arriver deuxième ou dernier, ça revient au même. Or, je n’ai jamais été bon dans les compétitions. Je n’aime pas tant me battre bien que j’aime gagner. Ce n’est pas bien malin. Ça ne respecte pas trop les règles du jeu du jeu.
Alors voilà, j’ai progressivement lâché l’idée de me confronter directement aux autres. Je me confronte plutôt à des images, des objectifs.
Le problème dans ce cadre, c’est qu’on peut très vite perdre la notion de réalisme qui est pourtant nécessaire dans tout effort que l’on produit.
De même, en me confrontant ainsi essentiellement à moi, car c’est cela qu’il se passe au final, on devient peu à peu son propre concurrent.
Un jour, on m’a dit que j’étais mon pire adversaire. J’ai répondu du tac au tac que, le souci c’est que j’suis quand même super fort. Alors, bien… C’est problématique quoi. Vous imaginez bien…
Néanmoins, cela explicite plutôt bien ce que j’exprimais au début de cette petite chronique… Etre second ou dernier, c’est pareil.
Quand on se confronte à soi dans un duel, on n’est que deux. De ce fait, il n’y a qu’un gagnant et un perdant. C’est ainsi. C’est manichéen. Il n’y a pas de place au médiocre, au moyen. Il n’y a que bon ou mauvais, succès ou échec.
Alors, qu’en penser ? Se confronter à soi est-il la bonne solution, sachant que ca éloigne des autres, de la réalité, que cela plonge dans la poursuite d’un idéal parfois irréaliste, et que cela ne laisse pas de place au moyen ?
Je ne sais pas… A vous de décider.
 

Les réseaux sociaux d'Arno Labo


Laurent Montovert






Recherche








Inscription à la newsletter