Connectez-vous
Radio Laser, l'information locale sur Rennes et les Vallons de Vilaine
Twitter
Facebook
Rss


Un jardin chinois dans le parc de Maurepas.

Samedi 10 Février 2018

Un jardin chinois dans le parc de Maurepas.
Projet d’un jardin d’un jardin chinois déposé à la Fabrique Citoyenne
https://fabriquecitoyenne.rennes.fr/projects/budget-participatif-3/collect/depot-des-projets-2/proposals/un-jardin-chinois-a-rennes

Le jardin en Chine est un lieu de divertissement et de contemplation, où nature et culture sont étroitement imbriquées. C'est comme ici un lieu de vie, de rencontre et de partage ; les habitants s'y rendent pour y pratiquer toutes sortes d'activités, de la musique au sport, de la calligraphie à la méditation.
Nous proposons la création d’un jardin chinois au sein du parc de Maurepas, grand espace arboré de 5,5 ha, fréquenté depuis presque 80 ans par les habitants des quartiers Jeanne d’Arc, Beaulieu, Maurepas.


Qui sommes-nous ?
Deux associations : le Comité de jumelage Rennes-Jinan (https://www.rennes-jinan.com/ ) créé en 2005 et qui propose régulièrement des actions aux rennais, en relation avec la capitale de la province du Shandong, Jinan, souvent en partenariat avec d’autres associations rennaises s’intéressant à la Chine et une association d’amateurs de thé – de tous les thés du monde – , les Agi’Thés (http://www.lesagithes.fr/ ), qui proposent de planter des théiers, d’en récolter les feuilles, de les transformer et de déguster ensuite cette production locale. Car le théier n’est pas réservé aux altitudes exotiques. Il pousse déjà à Nantes, dans le Finistère et même dans des régions plus septentrionales – comme le Royaume-Uni, pays des buveurs de thé.

Qu’est-ce qu’un jardin chinois ?
Les premiers jardins impériaux chinois datent de la dynastie des Zhou et remontent à plus de 3 000 ans.
Un jardin chinois reproduit le cosmos en miniature et traduit une impression d’harmonie et d’équilibre.
On y trouvera donc des éléments naturels – eau, rochers, arbres et fleurs – et des « fabriques » - ponts, portes rondes (ou portes-lune) ménageant des points de vue, kiosques et pagodes.
L’extérieur – la nature – est magnifié afin de provoquer une émotion intérieure.
Le jardin « à la chinoise » a fortement influencé le jardin « à l’anglaise » dans ce souci de mettre en scène une nature en apparence libre et désordonnée mais en réalité très savamment organisée.
Un jardin chinois comporte des espèces typiquement chinoises et asiatiques qui sont autant de vertus (la sobriété et la force de caractère du bambou, la pureté du lotus, la richesse de la pivoine ou de la chrysanthème, la sagesse du pin, la sophistication du prunier...) qui rythment les saisons par leurs floraisons alternées.
Le jardin chinois comporte toujours des éléments bâtis - pavillons, rochers, galeries... qui permettent d'accueillir des activités spécifiques. Coins et recoins qui feront le bonheur des enfants
L'eau est un élément capital du jardin chinois, avec ses carpes symboles de longévité, sa circulation symbole de la vie, et les plantes qu'elle accueille, en particulier les lotus. L'eau qui circule dans un jardin chinois est aussi le prétexte à des jeux poétiques.

Pourquoi le choix du parc de Maurepas ?
Ce parc est assez grand pour accueillir un jardin thématique sans qu’il soit bouleversé. D’autant qu’il fait l’objet d’une réhabilitation par le Service des Parcs et Jardins de la Ville de Rennes
Proposer ce jardin chinois dans un parc existant présente un investissement moindre qu’une création complète.
L’eau y est déjà bien présente (élément indispensable pour un jardin chinois), ainsi que de beaux arbres pouvant trouver place dans le projet.
Notre projet a déjà séduit des habitants du quartier puisqu’il a obtenu le coup de cœur de ses élus lors de la réunion de présentation et de rencontre le 03/02 à la salle Guy Ropartz.

Un jardin chinois : pour quoi faire ?
Un jardin, qu’il soit « à l’anglaise », « à la française », « à l’italienne » ou « à la chinoise » n’est pas qu’un joli décor dans lequel on aime se promener et se détendre.
L'objectif, c'est de découvrir une autre culture en allant au parc. C'est, avec tous les partenaires du projet et tous ceux qui le souhaitent, de faire vivre ce jardin tout au long de l'année : balades et visites botaniques ; cueillette et dégustation du thé ; pratique des arts martiaux, etc. C'est un moyen de rassembler les cultures et les communautés - asiatiques, au-delà de la Chine, sans que cela soit "réservé" à quiconque, mais au contraire dans l'ouverture internationale -, de faire vivre les jumelages avec la Chine, le Japon et le Viet-Nam.
C'est, tout simplement, de trouver l'autre en soi.

Notre projet de jardin chinois a été validé par le comité de suivi de la Ville de Rennes. Il est donc maintenant soumis au vote des rennais.
Ce vote aura lieu du 1er février 2018 à partir de 8:00 jusqu’au 25 février 2018, 19:00
On peut voter sur le site de la Fabrique Citoyenne :
https://fabriquecitoyenne.rennes.fr/project/budget-participatif-3/selection/le-vote
Mais aussi dans les Maisons de Quartier, les Mairies de quartier…, etc… La liste figure sur le site de la Fabrique Citoyenne.
Qui explique aussi comment voter.
À partir du 2 février, on peut aussi voter à l'Agora, place de la Mairie de Rennes

Alors de la même façon que l’on peut boire du thé sans modération, votez pour notre projet de jardin chinois sans modération.






 

Philippe Echard




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Mai 2018 - 17:24 Exposition Rika Tanaka, Une question de temps


Recherche

Réagissez en direct


Écoutez la radio en direct sur le net




Grille des programmes de Radio Laser 2015-2016



Et nous, liserons


A la Cantorad


Devenez bénévole


Inscription à la newsletter

Les derniers Podcasts